Colbr - La 1ère plateforme d’investissement globale & 100% digitale pour suivre et développer ton patrimoine efficacement !

Investir 50 000€

Picture of Gustav Sondén
Gustav Sondén
Co-fondateur
Table des matières

Si vous vous posez la question de comment investir 50 000 €, c’est que vous avez déjà franchi les premières étapes dans la gestion de vos finances personnelles, à savoir : constituer un budget, mettre en place une épargne progressive et que vous vous êtes déjà constitué un fonds d’urgence. Vous avez également très certainement commencé à investir des sommes inférieures qui vous ont permis d’atteindre ce palier significatif.

 

Si ce n’est pas le cas et que vous avez tout simplement récupéré cette somme à la suite d’un héritage ou d’une prime, n’hésitez pas à lire nos autres contenus qui abordent tous ces sujets.

Épargner ou investir 50 000 euros : Quel est le meilleur choix ?

Souvent utiliser à tort pour désigner la même action, épargner et investir sont deux choses bien distinctes.

L’épargne consiste à mettre de l’argent de côté pour des objectifs à court terme, que ce soit sous forme de paiements ponctuels ou mensuels. Généralement, on épargne pour des projets comme des vacances, l’achat d’une maison ou pour faire face à des situations d’urgence. Les comptes d’épargne sont sécurisés grâce à des garanties en capital proposées par les banques ou les assureurs (ex : Livret A, fonds en euros).

Investir, est une autre manière de mettre de l’argent de côté, mais cela comporte des risques. En contrepartie de risque(s) en capital et/ou de liquidité, vous placez votre argent sur des supports censés à plus ou moins long terme vous rémunérer plus que votre épargne (actions, obligations, Private Equity et immobilier).

La première chose à prendre en considération avant d’investir 50 000 € est de déterminer si votre profil de risque et votre horizon de placement vous permet effectivement d’investir ou si vous devez plutôt placer cet argent sur des supports d’épargne.

Investir 50 000 € à court terme (moins de 3 ans)

Si vous investissez (50 000 €) à court terme, il faut à la fois sélectionner une enveloppe (contrat d’assurance vie, compte titres etc.) flexible et des supports d’investissement liquides.

 

Quelle enveloppe de détention ?

Pour les placements courts termes, 2 enveloppes fiscales peuvent fonctionner. Soit le contrat d’assurance vie soit le compte titres.

Ces deux enveloppes fiscales, vous permettent à la fois d’accéder aux investissements adaptés à une épargne court terme et vous permettent également de verser ou retirer de l’argent quand vous le souhaitez.

 

Quels types d’investissement ?

Plus la durée d’investissement est courte, moins on peut s’exposer à la volatilité. Les actions sont donc déconseillées sur cet horizon de placement.

A contrario les produits de taux, notamment les obligations, peuvent permettre de dynamiser votre épargne sans vous exposer de manière inconsidérée aux fluctuations du marché. Compte tenu de la spécificité du marché obligataire et sa relative inaccessibilité, on privilégiera plutôt des fonds adossés à ces produits que des obligations en direct.

Du moins risqué au plus risqué, on retrouve :

Les fonds en euros (exclusivement disponibles sur les contrats d’asssurance vie)

Un fonds en euros, en essence, est une stratégie d’investissement spécialisée dans des titres de créance à moyen et long terme, principalement émis par des compagnies d’assurance et des institutions financières. Cette composition englobe des instruments tels que les obligations d’État, les obligations d’entreprise, et les prêts hypothécaires.

L’objectif principal d’un fonds en euros est de préserver le capital de l’investisseur tout en offrant un rendement stable et généralement supérieur à celui des comptes d’épargne traditionnels. Ces fonds se caractérisent par leur faible volatilité et sont souvent choisis pour leur capacité à générer des revenus constants sur le long terme, en particulier pour les investisseurs qui recherchent la sécurité et la prévisibilité.

Les fonds en euros investissent principalement dans des titres de créance de haute qualité, ce qui les distingue par leur relativement faible risque de crédit. En conséquence, ils offrent généralement des rendements modérés, mais stables, adaptés aux investisseurs cherchant à protéger leur capital tout en générant des revenus à moyen et long terme.

 

Les fonds monétaires

Un fonds monétaire, en substance, est une stratégie d’investissement spécialisée dans des titres de créance à court terme, émis principalement par des États et des entreprises. Cette composition comprend des instruments tels que les bons du Trésor gouvernementaux, les certificats de dépôt bancaires et les billets de trésorerie d’entreprises.

L’objectif principal d’un fonds monétaire est d’atteindre des rendements en adéquation avec le taux directeur établi par la Banque centrale européenne (BCE). Pour évaluer leurs performances, les fonds monétaires se réfèrent fréquemment à l’indice de référence qu’est l’EONIA (Euro Overnight Index Average). L’EONIA représente la moyenne des taux pratiqués entre les banques de la zone euro sur une période de 24 heures.

Les fonds monétaires s’engagent ainsi dans des titres de créance à court terme de haute qualité, ce qui implique généralement des rendements modérés.

 

Les fonds obligataires

Les fonds obligataires investissent directement dans des obligations. Il existe des fonds actifs où les gérants font un travail de sélection et vont chercher à générer de la surperformance (de l’Alpha) et des passifs (ETF) dont l’objectif sera de répliquer la performance moyenne d’un panier de référence.

Indépendamment de leur nature (active ou passive) ces fonds sont catégorisés en fonction de deux risques : le risque de crédit et le risque de taux.

Dans le cas d’un placement court terme, il est préférable limiter au maximum le risque de taux et d’ajuster le risque de crédit en fonction de l’appétence au risque. Ceci en particulier dans un contexte inflationniste.

Investir 50 000 € à moyen terme (Entre 3 et 6 ans)

Si vous investissez (50 000 €) à moyen terme, il faut à la fois sélectionner la bonne enveloppe (ou non) et des supports d’investissement plus ou moins liquides.

 

Quelle enveloppe de détention ?

Pour les placements moyens termes, on peut avoir recours aux 2 mêmes enveloppes fiscales que pour les placements courts termes. Soit le contrat d’assurance vie soit le compte titres.

Mais également au PEA (pour lequel les plus-values sont exonérées au bout de 5 ans de détention) et au nominatif pur (placement sans enveloppe, pour certains types d’investissement non coté, dont la durée est inférieure ou égale à 6 ans).

 

Quels types d’investissement ?

Plus la durée d’investissement est courte, moins on peut s’exposer à la volatilité. Les actions et les placements non cotés peuvent correspondre à une stratégie moyen terme, à condition de s’assurer d’une bonne gestion des risques (Perte maximum, volatilité du portefeuille, durée d’investissement recommandée).

Parmi les placements qui peuvent composer les stratégies moyens termes on retrouve tous les produits de taux, détaillés dans les placements à court terme (fonds euros, fonds monétaires, fonds obligataires etc.).

Mais également des produis présentant plus de risque en capital ou de liquidités, comme :

 

Les fonds actions (actifs/passifs)

Il s’agit d’OPCVM et d’ETF qui permettent d’avoir une exposition aux actions. En fonction du contexte macroéconomique, de la stratégie poursuivie et du profil de risque, on va pouvoir s’exposer aux marchés financiers avec la stratégie la plus adaptée.

Typiquement, une exposition à l’économie mondiale peut se faire avec un ETF adossé à l’indice MSCI Word, dont l’objectif est de répliquer la performance globale des marchés financiers. La part d’un tel indice dans une allocation moyen terme dépend du profil de risque et la période d’investissement.

 

Les actifs alternatifs

Il s’agit essentiellement de produits d’investissement non cotés avec une duration moyenne (3 à 6 ans). Parmi ces produits, on peut retrouver des fonds de dette privée, des financements immobiliers privés (souvent distribués par des plateformes de crowdfunding) ou des Club Deals immobiliers.

Investir 50 000 € à long terme (Plus de 6 ans)

Le long terme est la durée nécessaire à la mise en place de la plupart des investissements. C’est grâce au temps long que l’on peut véritablement mettre en place des choses intéressantes et surtout profiter des intérêts composés. Avec une somme de départ à 50 000€, il est possible de poser de bonnes bases pour une stratégie long terme !

 

Quelle enveloppe de détention ?

Les investissements longs termes permettent d’avoir recours à toutes les enveloppes de détention et surtout de capter les avantages / abattements fiscaux liés à celles-ci.

Pour un investissement long terme liquide, on peut donc utiliser :

  • Compte titres
  • PEA
  • PEA PME
  • Assurance vie
  • Assurance vie luxembourgeoise
  • PER

 

Pour un investissement long terme illiquide :

  • Contrat d’assurance vie luxembourgeois
  • Nominatif pur
  • PEA PME

 

Quels types d’investissement ?

Plus la durée d’investissement est longue, plus on peut s’exposer à la volatilité des marchés. Un investissement long suggère donc très souvent une forte exposition aux actions. On peut y investir directement ou indirectement au travers de fonds (actifs ou passifs). La part des actions dans votre portefeuille dépendra essentiellement de votre profil de risque et de la durée de placement.

En dehors des actions cotées en bourse, une durée d’investissement longue permet également d’investir dans des actions non cotées. Soit en direct, si on a accès à ce type d’opportunités et que l’on est capable de l’évaluer, soit en indirect au travers de fonds de Private Equity.

 

Les fonds de Private Equity

Ces fonds étaient, il y a peu encore peu, inaccessibles pour les investisseurs incapables de mobiliser plusieurs millions d’euros pour y investir. Depuis quelques années, des nouvelles sociétés de gestion ont vu le jour et ont constitué des Feeders (fonds nourriciers) et des fonds de fonds permettant d’accéder au Private Equity institutionnel.

Ces fonds sont presque exclusivement réservés aux investisseurs dits professionnels et requièrent des engagements minimums de 100 000 €. Ils couvrent déjà presque toutes les stratégies de Private Equity et permettent un accès aux meilleurs gérants. Ils peuvent être souscrits en direct ou via un contrat d’assurance vie luxembourgeois. Si vous visez ce genre de fonds, il faudra faire fructifier vos 50 000€ par l’intermédiaire d’autres véhicules d’investissement. Attention toutefois à rester cohérent dans votre stratégie et votre horizon d’investissement.

Très récemment, on a vu apparaitre des fonds non professionnels au format FCPR ou ELTIF. Certains commencent à donner un accès de qualité quasi équivalente aux fonds professionnels et permettent de souscrire dès 10 000 € d’engagement.

Investir 50 000€ reste une décision importante pour vous et votre patrimoine, et il est essentiel de s’appuyer sur des informations fiables pour prendre des décisions éclairées.

Voici quelques sources d’informations qui peuvent également vous aider dans votre démarche d’apprentissage et d’investissement : 

  • Investopedia (www.investopedia.com) : Une ressource en ligne complète pour comprendre les concepts financiers, les stratégies d’investissement et les analyses de marché.
  • The Motley Fool (www.fool.com) : Propose des conseils d’investissement et des analyses approfondies sur les actions.
  • Bloomberg (www.bloomberg.com) : Pour des informations financières mondiales en temps réel.
  • CNBC (www.cnbc.com) : Offre des analyses approfondies sur les marchés financiers et l’économie.

Si l’investissement en Private Equity vous intéresse, Colbr donne accès à plusieurs fonds dès 10 000€.

Gustav Sondén

colbr gustav

Co-fondateur

Sur la même thématique
Jeune et investisseur, que choisir ?
Investir lorsqu’on est jeune

Objectifs, diversification, choix des placements… Dans cet article, nous vous expliquons les étapes essentielles pour débuter votre parcours d’investissement dans les meilleures conditions. La balance

Lire la suite

La newsletter que votre banquier n'enverra jamais

Inscrivez-vous à la Lettre mensuelle de Colbr et bénéficiez chaque mois :

Les champs indiqués par un astérisque (*) sont obligatoires

Accédez
exceptionnellement
à des parts sponsor de SCPI
à partir de 1 000 €*
grâce au
nouveau partenariat de Colbr.

Bénéficiez de
50% de réduction sur les frais immédiatement.

Lancement
à partir du lundi 22 Avril 2024.

Rendez-vous sur
app.colbr.co ou colbr.co.

*Offre concernant le lancement d’une Société Civile de Placement Immobilier (SCPI) européenne et diversifiée de rendement, soumise à l’approbation de son agrément AMF au plus tard le 30/06/2024.

Colbr - La 1ère plateforme d’investissement globale & 100% digitale pour suivre et développer ton patrimoine efficacement !