Colbr - La 1ère plateforme d’investissement globale & 100% digitale pour suivre et développer ton patrimoine efficacement !

Les différents types d’ETF

Picture of Thomas Jambrina
Thomas Jambrina
Wealth Advisor
Table des matières

Qu’est-ce qu’un ETF ?

Les ETF, ou Exchange-Traded Funds, sont des instruments financiers qui répliquent la performance d’un sous-jacent. Ce dernier peut être un indice (CAC 40, S&P 500), un secteur ou même d’une matière première spécifique.

Connus également sous le nom de « Trackers », ils investissent dans toutes les actions ou matières premières de l’indice qu’ils représentent, pour reproduire la performance globale du sous-jacent qu’ils répliquent.

Les ETF sont négociés comme des actions et sont identifiés par un code ISIN unique. Au même titre que les actions, ils peuvent distribuer les dividendes (distribuant) ou automatiquement réinvestir ces derniers (capitalisant), offrant ainsi plus de choix dans une stratégie d’investissement.

Ils sont réglementés par l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) pour assurer la protection des investisseurs et la transparence des opérations.

Exemple : Un ETF MSCI World couvre l’ensemble du marché mondial en regroupant plus de 1 500 entreprises ayant la plus grande capitalisation boursière dans 23 pays développés. Il offre une vue d’ensemble sur la performance des marchés boursiers internationaux.

Les 6 principaux types d’ETF

Les ETF indiciels

Un ETF indiciel, ou fonds négocié en bourse indiciel, est un type de fonds conçu pour répliquer le plus fidèlement possible la performance d’un indice boursier tel que le S&P 500, le FTSE 100 ou le MSCI World.

Un ETF indiciel adopte une approche opposée à celle d’un fonds actif. 
Le fonds à pour objectif de surperformer son indice de référence grâce à une gestion active, entraînant des frais élevés de gestion, l’ETF à l’inverse se contente de répliquer la performance de l’indice, on parlera alors de gestion passive.

En renonçant à la recherche d’une performance supérieure à celle de l’indice de référence, les ETF indiciels maintiennent des coûts de recherche et de négociation très bas. De plus, ils offrent une liquidité élevée et des coûts de transaction relativement faibles.

Les ETF indiciels sont largement appréciés en raison de leur simplicité, de leur transparence et de leurs frais généralement faibles. Ils offrent une façon efficace et accessible de diversifier un portefeuille en suivant la performance d’un marché spécifique, sans avoir besoin d’acheter individuellement les composants de l’indice.

Les ETF sectoriels

Un ETF sectoriel investit dans des entreprises opérant dans un secteur d’activité spécifique, tel que la technologie, la santé, l’énergie, les finances, l’agroalimentaire, etc. 

Son objectif principal est de fournir aux investisseurs une exposition ciblée à un secteur particulier de l’économie

Certaines tendances se dégagent, notamment dans le domaine technologique, par exemple avec des ETF Intelligence Artificielle ou Big Data, ou bien le secteur de l’immobilier, souvent choisi pour sa corrélation différente par rapport aux autres actifs boursiers, en utilisant des indices basés sur les REIT (Real Estate Investment Trust), des sociétés immobilières cotées en bourse.

Les ETF obligataires

Les ETF obligataires regroupent un assortiment varié d’obligations et d’autres titres à revenu fixe. Ces derniers peuvent englober des obligations d’entreprises, des dettes d’États, ainsi que des obligations à haut rendement. 

Au même titre que les obligations, ils génèrent des revenus réguliers issus des différents coupons des obligations qu’ils détiennent. 

Leurs cours fluctuent également, permettant de profiter d’une éventuelle hausse de leur valeur.

Les ETF obligataires sont généralement moins volatiles que les ETF actions, mais peuvent être affectés par la variation des taux d’intérêt et la qualité des entreprises.

Notons que les ETF obligataires sélectionnent leurs obligations selon leur maturité afin de définir leur stratégie temporelle, à savoir :

• ETF obligations à court terme : Investissent dans des obligations dont la maturité est généralement inférieure à 3 ans.
• ETF obligations à moyen terme : Investissent dans des obligations dont la maturité se situe généralement entre 3 et 10 ans.
• ETF obligations à long terme : Investissent dans des obligations dont la maturité dépasse généralement 10 ans.

Les ETF matières premières

L’acquisition de matières premières peut se faire via différents canaux sur les marchés primaire et secondaire. 

Sur le marché primaire, où les matières premières sont émises pour la première fois, il est possible d’acheter directement ces actifs et de les détenir sous forme physique.

Concernant le marché secondaire, où les titres sont échangés entre investisseurs, plusieurs options (dont les ETF) sont disponibles.

Tout d’abord, il est possible d’acheter directement une matière première en utilisant son cours actuel. Une autre option consiste à investir dans un ETF qui est lié à des entreprises actives dans le secteur de la matière première en question. Ces ETF offrent une exposition diversifiée à travers un portefeuille d’actions d’entreprises impliquées dans l’extraction, la production ou la distribution de cette matière première. Cela permet aux investisseurs de bénéficier de la performance globale du secteur sans avoir à sélectionner individuellement des entreprises.

Enfin, il est également possible d’investir indirectement dans une matière première via un ETC (Exchange-Traded Commodity) qui reproduit synthétiquement le cours de la matière première sous-jacente. Contrairement aux ETF qui détiennent réellement des actifs physiques, les ETC utilisent des produits dérivés pour suivre le mouvement des prix de la matière première. Cette approche peut être utilisée pour obtenir une exposition aux matières premières sans les coûts et les contraintes logistiques associés à la détention physique de ces actifs

Les ETF de devises

Les ETF de devises offrent un moyen pratique et efficace d’accéder au marché des changes.

L’avantage principal des ETF de devises est la spéculation sur les mouvements des taux de change.

Par exemple, un investisseur peut acheter un ETF de devise qui suit l’euro par rapport au dollar américain dans l’espoir que l’euro s’apprécie par rapport au dollar.

Afin de rendre leur évaluation plus compréhensible, leur valeur reflète généralement celle de la devise sous-jacente, multipliée par un facteur constant, habituellement 100.

Par exemple, un ETF répliquant le dollar pourrait être évalué à 93,29 euros, reflétant la valeur de 0,9329 euro pour un dollar américain. 

Le second avantage est d’utiliser les ETF de devises pour se protéger contre les fluctuations des taux de change. Par exemple, une entreprise qui réalise des ventes à l’étranger dans une devise étrangère peut utiliser un ETF de devise pour se couvrir contre le risque de change ; on parle ici de hedging (couverture).

Les ETF inversés

Un ETF inversé se présente comme une variante spécifique des ETF, destinée à refléter de manière inverse la performance d’un indice sous-jacent. 

À la différence des ETF classiques qui reproduisent la performance d’un indice en acquérant les titres qui le composent, un ETF inversé utilise des stratégies financières sophistiquées telles que les contrats à terme ou les produits dérivés pour engendrer des rendements inverses par rapport à l’indice suivi.

Par exemple, si l’indice de référence enregistre une perte de 1 % sur une journée donnée, un ETF inversé associé pourrait, théoriquement, enregistrer un gain de 1 %. Ces instruments sont souvent utilisés par les investisseurs pour spéculer sur une baisse du marché ou pour se prémunir contre une dévaluation de leurs avoirs, aussi appelé « short » en pariant sur un bear market.

Il est important de noter que les ETF inversés sont conçus pour offrir des rendements quotidiens inverses à ceux de leur indice de référence et peuvent ne pas suivre précisément la performance inverse de l’indice sur des périodes plus longues en raison de facteurs tels que les frais de gestion et les ajustements quotidiens

Thomas Jambrina

Thomas3 scaled e1718194207175

Wealth Advisor

Sur la même thématique
opci
Le guide des OPCI

Un OPCI, qu’est ce que c’est ? Les Organismes de Placement Collectif Immobilier, ou OPCI, sont des véhicules d’investissement collectif permettant à plusieurs investisseurs de

Lire la suite
scpi fiscale investir
Le guide de la SCPI fiscale

Certaines SCPI permettent de bénéficier des principales niches fiscales immobilières (Pinel, Denormandie, Malraux etc.) au travers de fonds. Ces véhicules, comme ces dispositifs, sont très

Lire la suite

La newsletter que votre banquier n'enverra jamais

Inscrivez-vous à la Lettre mensuelle de Colbr et bénéficiez chaque mois :

Les champs indiqués par un astérisque (*) sont obligatoires

Accédez
exceptionnellement
à des parts sponsor de SCPI
à partir de 1 000 €*
grâce au
nouveau partenariat de Colbr.

Bénéficiez de
50% de réduction sur les frais immédiatement.

Lancement
à partir du lundi 22 Avril 2024.

Rendez-vous sur
app.colbr.co ou colbr.co.

*Offre concernant le lancement d’une Société Civile de Placement Immobilier (SCPI) européenne et diversifiée de rendement, soumise à l’approbation de son agrément AMF au plus tard le 30/06/2024.

Colbr - La 1ère plateforme d’investissement globale & 100% digitale pour suivre et développer ton patrimoine efficacement !